Champ-Psy.be

Bouts de bouts de rencontres en thérapie et autres [imp]pertinences ...

Lever les yeux

par Benoît Dumont

Hier soir, une des dernières consultations avant quelques jours de repos. Elle me raconte son adolescence.

- à cette époque, je ne pouvais rien dire, je n’avais pas les mots.
- que faisiez-vous alors ?
- alors je levais les yeux au ciel et ça mettait mon père hors de lui.
- et vous avez arrêté de lever les yeux au ciel ?
- oui, je faisais attention et j’ai commencé à baisser le regard, je regardais le sol.. et depuis je continue sans raison.
- et il ne se passe pas la même chose quand on regarde le sol plutôt que le ciel non ?
- en effet, en regardant le sol je me sens encore plus seule et plus impuissante, soumise. Si seulement j’avais les mots..
- tandis qu’en regardant le ciel ?
Elle lève les yeux, s’en rend compte. Elle sourit, j’ajoute :
- j’ai aussi le sentiment que ça change quelque chose en nous de lever les yeux, ce n’est pas uniquement comme si on s’en foutait, surtout quand on ne sais pas quoi dire et surtout si on prend le temps de regarder en haut suffisamment longtemps. C’est aussi se donner l’occasion de laisser venir peut-être quelque chose à dire, c’est se permettre de se réapproprier un espace de liberté et de puissance. Non ?
- c’est en tout cas, très nettement plus confortable que de baisser le regard !
- très nettement !

Les billets de :

Benoît Dumont